date : 29 février 2008

A) Plus de 3000 personnes ont répondu à notre sondage en ligne sur l'état de la voirie, sur l'état et l'entretien de nos routes et de nos chemins. Le résultat parle de lui-même, d'abord par la très forte participation que ce sondage a connue, et ensuite par ses résultats.

Aujourd'hui plus de 73 % des Auriolais considèrent que l'État et l'entretien de la voirie de leur commune est mauvais.

 

Cette situation est par ailleurs confirmée par la fédération CIQ d'Auriol. Dans une lettre adressée à l'ensemble des candidats à l'élection municipale, le président de la fédération des comités d'intérêt de quartier écrit : " les interventions ont été étalées dans le temps de manière sporadiques et insuffisantes. Le rustinage sur les chemins est un pis aller, la durée de ces réparations est courte et aléatoire...

Avant de noter : nous considérons que la remise en état et la sécurité de ses réseaux sont d'une évidence majeure ".

 

Je propose donc la mise en oeuvre d'un plan pluriannuel d'investissement pour la voirie. Dans la plus grande concertation, nous commencerons par les priorités les plus urgentes, puis, petit à petit, chaque année nous remettrons résolument l'ensemble de la voirie à niveau.

 

Je souhaite que ce programme de travaux soit établi d'une manière juste et équitable pour tous les quartiers de notre commune. Je n'accepterai pas qu'à tel ou tel endroit soient réalisés des travaux luxueux et que dans tel autre quartier on ne fasse rien.

 

Nous n'avons pas besoin de travaux luxueux, nous avons besoin de travaux de bonne qualité, fait pour durer et bien intégré dans l'environnement de notre commune.

 

B) L'autre proposition que je fais et sur laquelle je m'engage concerne le stationnement.

Là aussi les choses ne peuvent plus durer comme aujourd'hui.

 

Le centre-ville est complètement asphyxié.

 

Nous ferons donc en sorte de doubler, je dis bien doubler, le nombre de places de stationnement mis à la disposition des Auriolais

 

Nous lancerons un concours d'architectes urbanistes, en exigeant que ces travaux soient parfaitement intégrés dans notre centre village et qu'il ne le dénature pas.

 

C) La troisième proposition à laquelle je tiens beaucoup, c'est la mise en place rigoureuse et systématique de l'enfouissement des réseaux de câbles aériens EDF ou France Telecom.

Si je suis élue, je serai particulièrement attentive à ce que l'action de la municipalité soit mieux coordonnée, pour éviter notamment que l'on creuse des tranchées dans un morceau de voirie qu'on vient de refaire parce qu'on a oublié de procéder à l'enfouissement des réseaux avant.

 

D) Avec notre député Richard Mallié, nous avons obtenu d'ESCOTA la possibilité de créer un abonnement domicile-travail à tarifs réellement privilégiés :

 

Cette solution est déjà pratiquée avec succès par l'intercommunalité du Pays d'Aix

 

Mais l'intercommunalité GHB et le Conseil Général ont refusé de participer financièrement à l'opération. 

Alors on me pose souvent la question : " mais est-ce qu'elle ne pourrait pas être gratuite de cette autoroute ? ".

 

Je sais pourquoi on me pose cette question.

 

On me pose cette question parce qu'en 2001 Mme Garcia, pour se faire élire, avait promis la gratuité de l'autoroute.

 

Pourtant, il est illusoire de promettre la gratuité du péage. (Car le péage d'Auriol fait parti d'une concession, une concession d'État, exploitée par une société privée (Escota). Le contrat de concession ne permet pas la suppression du péage.)

 

Alors, j'ai enquiquiné Richard Mallié pour qu'on trouve une solution qui, si j'ose dire, tiennent la route. Richard a multiplié les interventions et grâce à lui on a même entendu parler du péage d'Auriol dans l'hémicycle de l'assemblée nationale ! Merci Richard ! Je veux que les Auriolais sachent que c'est beaucoup grâce à toi que nous avons réussi à avancer concrètement dans ce dossier.

 

Mais ce que je veux que les Auriolais sachent aussi, c’est que Mme Garcia a refusé de travailler avec nous sur l'abonnement domicile-travail, alors que cette solution pourrait déjà être en place. 

 Si nous sommes élus, je m'engage solennellement à  mettre en place un abonnement domicile-travail, négocié au plus juste avec ESCOTA, pour les Auriolais ; c'est une solution concrète pragmatique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[ auriol, mairie d'auriol, auriol ensemble, miquelly, danièle garcia, garcia, maire auriol, maire d'auriol, péage auriol, péage d'auriol, auriol mairie, auriol 13390, mairie auriol 13390, ville d'auriol, mairie auriol, véronique miquelly, auriol et vous, conseil municipal auriol, auriol, budget auriol, véronique miquelly, Richard Mallié, auriol]      

Partager cette page

Repost 0