Centre-ville : une véritable concertation s’avère indispensable


L’avenir d’Auriol en dépend

 

Les élus de la liste Auriol Ensemble ont déjà participé à deux réunions de concertation sur l’élaboration du PADD (projet d’aménagement et de développement durable). Ces réflexions doivent aboutir à l’élaboration du PLU (plan local d’urbanisme) qui va conditionner l’avenir d’Auriol et son urbanisme pour les 15 à 20 ans à venir.

Rappelons que nous avions demandé expressément à être associés à ce projet, dans un esprit de travail constructif au service de tous les Auriolais. Et nous continuerons à être force de propositions, notamment sur la redynamisation du centre ville, et sur le développement économique de la commune.

 

>  Pourquoi pas un référendum local ?

 

Lors de ces commissions, Véronique Miquelly a évoqué le sondage qui a été mis en ligne durant la campagne municipale, en février 2008, sur le site internet www.miquelly.com, sondage qui révélait que sur les 3147 Auriolais interrogés,  80 % étaient favorables à l’implantation de la Poste à l’espace Plumier.

Elle a demandé à l’équipe majoritaire de lancer un vaste programme de concertation autour de l’aménagement du centre ville, des plans de circulations, et notamment sur le réaménagement total du site Plumier. En effet, cette large concertation pourrait être lancée, avec différentes propositions émanant de professionnels de l’urbanisme, qui permettraient aux Auriolais de faire un véritable choix sur l’avenir du centre ville. Par exemple, différents projets pourraient être proposés sur le devenir du bâtiment Plumier (réfection totale ou partielle, démolition, conservation des fours et cheminées, symboles de notre patrimoine, construction de parkings paysagers, construction de locaux commerciaux, de salles municipales, etc.).

Autre point essentiel : le commerce de proximité en centre village doit être résolument soutenu, encouragé, développé.


Une large concertation finalisée avec un référendum local pourrait être lancée, afin que les Auriolais puissent s’exprimer.

 

> Créer un endroit convivial

 

A ce sujet, l’ancien propriétaire interrogé, M. Henri Plumier, a déclaré qu’il serait bon de penser à un autre aménagement du site, pour qu’il corresponde aux besoins des Auriolais. « Ce terrain et les bâtiments appartenaient à ma famille depuis des générations. Lorsque mon père a créé la société de matériaux en 1963, tout le matériel ancien - de fabrication des tomettes - a été détruit. Aujourd’hui, il ne reste plus que la cheminée et les fours, et des salles vides sans grand intérêt. Restaurer de l’ancien coûte plus cher que de construire du neuf. Les Auriolais aujourd’hui ont besoin de se retrouver dans un endroit convivial et l’espace Plumier pourrait accueillir des commerces, la Poste, des restaurants,… ».

 

> Garder une commune à taille humaine

 

Nous voulons conserver une commune à taille humaine. Nous voulons que le centre ville redevienne un lieu accueillant, un lieu de rassemblement, où les commerces de proximité puissent se développer. C’est ce caractère si convivial auquel sont attachés tous les Auriolais que notre commune doit garder.

 

 

 

 

 

 

 

[ auriol, mairie d'auriol, auriol ensemble, miquelly, danièle garcia, garcia, maire auriol, maire d'auriol, péage auriol, péage d'auriol, ville d'auriol, mairie auriol, véronique miquelly, auriol et vous, conseil municipal auriol, véronique miquelly]  

Véronique Miquelly, Auriol Ensemble, Mairie Auriol, élections municipales Auriol, PLU Auriol, dette Auriol, budget Auriol, Miquelly, maire d'Auriol, Auriol, Auriol et Vous

Partager cet article

Repost 0