bannière PLU

Le PLU, Plan Local d’Urbanisme, est l’élément qui doit remplacer le plan d’occupation des sols pour définir, par exemple, les zones constructibles au sein de notre commune. C’est un élément essentiel dans la vision sociale, architecturale pour Auriol et l’ensemble des Auriolais. C’est un facteur primordial de l’aménagement de la commune et de son développement. À ce titre, il devrait être établi dans la concertation avec l’ensemble des représentants élus, mais aussi des responsables des CIQ.

Malheureusement, l’équipe de Madame le Maire n’a jugé utile de nous communiquer les éléments en sa possession que pour le Conseil Municipal du 19 juillet 2011. Autant dire que nos propositions sont restées lettre morte. Il nous semble donc indispensable de vous informer des réflexions d’Auriol Ensemble sur la vision de l’aménagement de la commune, telle que nous l’envisageons, pour une ville à taille humaine avec un développement contrôlé, où chacun des Auriolais pourra trouver sa place dans le respect de l’intérêt général et du bien-vivre ensemble.

>
Le centre-ville

En ce qui concerne le Centre-Ville, la Mairie prévoit de réduire les déplacements automobiles et les possibilités de parking, comme nous le montrent les derniers travaux réalisés.
       
Centre-ville d'Auriol (vue satellite)On constate que les services publics municipaux des sports, de la culture, de la jeunesse ou de la petite enfance ont déjà été tous transférés dans des quartiers périphériques, sans aucune réflexion préalable.

Nos propositions sont différentes, nous voulons faire venir les Auriolais au centre du village pour préserver les commerces de proximité et faciliter le lien social et économique.

Nous refusons catégoriquement l’idée de vider le centre-ville de ses commerçants et artisans. Il faut réaménager la circulation du centre-ville, avec la création de parkings supplémentaires et de nouveaux commerces, une salle de spectacle, des restaurants, regroupés par exemple sur l’espace Plumier, ce qui nous parait plus utile pour l’économie locale qu’un hypothétique Musée de la Céramique.

>
Se loger à Auriol

Ensuite, il nous semble indispensable d’envisager la création de logements sociaux, en mettant fortement l’accent sur l’accession sociale à la propriété. C’est notre devoir de penser au logement de nos anciens, et des jeunes de la commune qui n’arrivent plus à trouver un logement à un prix raisonnable, les amenant à abandonner leur commune d’origine. Il faut également pouvoir apporter des solutions concrètes aux personnes et aux familles frappées par des accidents de la vie (divorces, chômage, …)

>
Les terres agricoles

Notre territoire a été façonné par l’agriculture, les racines de notre commune sont agricoles. La vigne, les oliviers, le maraîchage, font partie de l’identité d’Auriol. Là, au fond de l’âme, résonne un passé commun à beaucoup d’entre nous, celui d’une vie agricole. Celui de ces hommes et de ces femmes qui ont fait notre histoire et construit notre patrimoine moral : la valeur du travail, la volonté, le respect des Hommes et de la terre. Ce lien charnel que nous avons tous avec l’agriculture nous rend très sensibles à son évolution. Oui à Auriol l’agriculture doit être préservée. Par contre, il nous semble illusoire d’espérer ou d’attendre un très improbable «renouveau agricole» (selon l’INSEE, en 2008, seul 0,5% des actifs d’Auriol sont agriculteurs). Il faut donc permettre aux agriculteurs de notre commune de poursuivre leur travail dans des conditions saines, tant au niveau du développement durable que des réalités économiques.

 
agriculture« Fille, petite fille, arrière-petite-fille d'agriculteur, je souhaite avoir toujours le plaisir d'être retardée, à Auriol, quelques minutes sur la route par un tracteur chargé de courges ou de pommes de terres ! »
Véronique Miquelly
 
Nous proposons de délimiter des zones agricoles raisonnées et raisonnables dans lesquelles aucun nouveau permis de construire ne pourra être délivré. En revanche, quel sens peut-il y avoir à déclasser un terrain en plein cœur d’une zone d’habitations pour en faire brusquement un terrain agricole ?

>
Les zones à 4000 et 8000 m 2

Quant aux zones de campagne dites NA et NB (anciennement zones constructibles à 4000 et 8000 m2 ), il est totalement illusoire de redéfinir toutes ces zones en zones inconstructibles ou en zones naturelles, alors même que l’extension de la commune doit être une chance pour tous et une réalité incontournable.

Nous proposons, à l’instar d’autres communes comme Roquefort La Bédoule, de densifier certaines de ces zones déjà construites et d’en améliorer les voies d’accès avec création de routes plus larges, de trottoirs, d’éclairage, pour le bienêtre et la sécurité de tous. Les sites pour lesquels ces aménagements ne seraient pas techniquement possibles deviendraient alors inconstructibles afin
d’éviter des îlots de densification au milieu de nulle part, avec des voies d’accès ressemblant plus à des chemins muletiers qu’à des routes carrossables. Il nous semble indispensable, si nous ne voulons pas devenir une ville-dortoir, d’augmenter le COS afin de ne plus limiter autant la taille des maisons. Les nouveaux permis de construire devraient amener à la création de résidences agréables où les nouveaux arrivants trouveraient un art de vivre villageois authentique.

>
Tourisme : une chance à saisir

est en plein coeur de la Provence, au pied de la Ste Baume. Pourquoi ne pas profiter de cette situation géographique exceptionnelle pour Et enfin, il serait très sage que le PLU soit un outil qui prépare très activement l’avenir, qui soit un outil d’aménagement permettant à la commune de créer des ressources nouvelles, en sachant notamment que la Mairie s’est endettée plus que de raison. À ce titre, on ne peut qu’être profondément désolé de voir que les propositions d’Auriol Ensemble en matière de tourisme n’aient absolument pas été entendues. En effet, nous ne pouvons ignorer que le département des Bouches-Du-Rhône est le troisième département de France en fréquentation touristique. Nous sommes à Auriol en plein coeur de la Provence, au pied de la Ste Baume. Pourquoi ne pas profiter de cette situation géographique exceptionnelle pour développer un tourisme raisonné ? Il est extrêmement dommageable que la municipalité actuelle s’obstine à rester sourde et aveugle à cette manne économique qui profite à certaines communes autour de nous. Nous l’avions déjà évoqué lors de la campagne des municipales en 2008, nous renouvelons notre proposition de créer des zones à vocation touristique, pour offrir des emplois à nos jeunes.

C’est de la responsabilité de la Mairie en premier lieu de faire en sorte que les enfants d’Auriol puissent continuer à vivre, se loger et travailler sur le territoire de cette commune à laquelle nous sommes tous très attachés. Sur un sujet aussi important pour l’ensemble des Auriolais, et qui nous engage tous pour les années à venir, il serait vraiment salutaire que Madame le Maire oublie les clivages politiques virulents qui l’animent et qui la font réagir de manière inutilement partisane.

Le PLU aurait dû être une construction collégiale, loin du débat partisan, pour déterminer ensemble l’avenir de la commune et de notre cadre de vie.

 
> AURIOL : le PLU des promesses non tenues - Intervention de Véronique Miquelly

> Auriol : Véronique Miquelly propose une consultation locale pour le PLU ? Pour le Maire, c'est NON ! [vidéo]

> Les documents du Plan local d'urbanisme (PLU)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[ auriol, mairie d'auriol, auriol ensemble, miquelly, danièle garcia, garcia, maire auriol, maire d'auriol, péage auriol, péage d'auriol, auriol mairie, auriol 13390, mairie auriol 13390, ville d'auriol, mairie auriol, véronique miquelly, auriol et vous, conseil municipal auriol, auriol, véronique miquelly, auriol]

Véronique Miquelly, Auriol Ensemble, Mairie Auriol, élections municipales Auriol, PLU Auriol, dette Auriol, budget Auriol, Miquelly, maire d'Auriol, Auriol, Auriol et Vous

Partager cet article

Repost 0